À la découverte du Castillet de Perpignan

Le Castillet de Perpignan, la Casa Pairal
27
Oct

Actuel musée catalan des arts et traditions populaires “Casa Pairal”, le Castillet est un véritable emblème pour Perpignan puisqu’il était l’ancienne porte principale de l’enceinte de la ville. Le corps de l'édifice, le grand Castillet, édifié en briques et marbre de Baixas, remonte à l'époque aragonaise. Il a porté quelques temps l’appellation de Baluard ou Bastilla, les puristes l’appellent d’ailleurs de cette façon à l’occasion. Découvrons ce lieu curieux haut en couleur !

L’histoire de l’emblème de Perpignan

Le Castillet de Perpignan a été construit aux alentours de 1368 par le maître d’œuvre Guillaume Gatard suite à la demande de l’Infant Don Joan d’Aragon. Celui-ci souhaitait remplacer la porte du Vernet qui permettait de traverser les remparts et de faire communiquer la ville avec le faubourg. Il est principalement fait de briques et de marbre de Baixas. La terrasse et la tourelle en brique couronnée d’une coupole ont été ajoutées à l’époque de Louis XI. Le Castillet a été transformé en prison d’État du XVIIe au XVIIIe siècle, des grilles ont donc été ajoutées aux fenêtres et le pont levis a été enlevé.

La flamme du Canigou

Le Castillet renferme la célèbre flamme du Canigou, symbole de la solidarité catalane, visible de tous dans la salle de réception derrière une lourde grille. On peut d’ailleurs lire sur une plaque près de la grille : “Aqui se conserva la flama del Canigo encesa a la torre del Castellet el 21 de Juny 1963 per l’àvia de la Casa Pairal, Margarida Mestre – Grando ; amb l’adjuda i la presencia de Joan Iglesis i Josep Deloncle”. Elle sert à allumer le brasier au sommet du Canigou le soir de la Saint Jean. Véritable tradition catalane, la fête de la Saint Jean se déroule le jour du solstice d’été et la flamme transmet un message de fraternité et d’amour.

Le Castillet est désormais le musée catalan des arts et traditions populaires “Casa Pairal”. Il comporte huit salles consacrées à l’agriculture, l’artisanat et la vie religieuse.  La visite du Castillet se fait en trois parties : au premier étage se trouvent tous les objets historiques de Perpignan, au second étage, l’histoire du Castillet, et enfin, après avoir gravi 140 marches pour arriver au sommet, vous serez comblé par une vue panoramique à 360° de la cité !