Accueil / Blog / Aquitaine / La Gascogne, la Guyenne et l’Aquitaine : trois histoires pour trois drapeaux

La Gascogne, la Guyenne et l’Aquitaine : trois histoires pour trois drapeaux

Une région, un drapeau, une histoire : l’Aquitaine
02
nov

L’Aquitaine a été conquise par César en 52 av. JC. Elle est ensuite passée sous la domination des Wisigoths en 412. Suite à sa victoire à Vouillé en 507 au Regnum Francorum, Clovis l’a conquise à son tour. Il en fera d’ailleurs son royaume. Elle a ensuite été conquise par le Roi de France pendant la guerre de Cent Ans. Elle passe définitivement sous souveraineté française en 1472. L’Aquitaine a ensuite été divisée en plusieurs départements : Aveyron, Gironde, Gers, Lot, Lot-et-Garonne, Dordogne, Landes ainsi que certaines portions du Tarn-et-Garonne. Le drapeau de l’Aquitaine a été créé à partir des armes aquitaines confiées à la province lors de la domination anglaise pendant la guerre de Cent Ans. On y aperçoit le léopard Plantagenêt, attribué à la province. Il est le signe de la légitimité britannique lors de sa possession. Suite à la séparation de la province entre Guyenne et Gascogne, chacune a eu son drapeau.

La Gascogne

Celle que l’on appelait encore Vasconia recevra des armes par le cabinet d’Hozier en 1696. La Gascogne a été conquise par l’Empire Romain, les Wisigoths, les Vascons qui lui ont donné leur nom puis enfin par les Francs. En 1063, le comte de Gascogne a dû l’abandonner après sa défaite face au duc d’Aquitaine Guillaume VIII lors de la bataille de La Castelle, ce qui lui a valu la perte de son existence politique. Suite au traité de Paris de 1259, la Gascogne est devenue le duché de Guyenne, regroupant l’ensemble des possessions françaises du roi d’Angleterre. La Gascogne a reçu un autre drapeau : le fameux sautoir gascon dont l’origine reste mystérieuse. Il remonterait au XIIe siècle.

La Guyenne

La Guyenne était une province située dans le sud-ouest de la France, et dont les limites ont souvent été modifiées au cours de l’Histoire. Ce duché avait pour capitale Bordeaux. Son nom viendrait d’une déformation du mot Aquitania. Elle fut l’une des plus grandes provinces de France sous l’Ancien régime. Elle regroupait d’ailleurs plusieurs petites provinces telles que le Rouergue, l’Agenais ou encore le Périgord. Le Bordelais était souvent surnommé « La Guyenne Propre ». Il s’agissait du gouvernement militaire le plus vaste de France. En 1790, la Guyenne est divisée en 6 départements : la Dordogne, le Lot-et-Garonne, le Lot, la Gironde, les Landes et d’Aveyron, viendra ensuite le Tarn-et-Garonne en 1808.

Le drapeau de l’Aquitaine

Avant la réforme territoriale, le conseil régional utilisait un logo représentant la lettre « A », initiale de la région qui imite le découpage de la côte au niveau de l’estuaire de la Gironde. La lettre « A » possède une barre à cinq branches qui représentent les cinq départements de la région. Les couleurs utilisées, bleu et vert, correspondent à l’Océan Atlantique ainsi qu’à la forêt des Landes et au vignoble.